Shinya Kimura

« Je suis né dans un vieux quartier de Tokyo en 1962. J’ai grandi entouré d’odeurs d’huile, d’acier et au milieu du bruit des machines. Je pense que c’est pour cela que ma vie me convient parfaitement.

J’ai des images dans la tête mais je ne m’inspire de rien en particulier. D’ailleurs je ne dessine pas non plus. Je découpe de l’acier et plie de l’aluminium en tenant compte de mon humeur du moment.

J’utilise mes seules mains et je détruis mon dos sur mes motos. Je pense que cela parle aux gens, c’est pour cela qu’ils ont envie d’en avoir une. Une moto devrait se suffire à elle-même mais pour moi elle n’est complète que lorsque quelqu’un la chevauche.

Une moto c’est plus que de l’art. C’est quelque chose qui fait ressortir mon coté sauvage et ma vulnérabilité. Mais tout cela n’est pas aussi violent que ça en a l’air extérieurement, au contraire c’est très serein.

Le ciel et la terre sont si immaculés qu’on ne distingue aucune frontière entre eux. Je n’ai jamais volé mais c’est un peu la sensation d’avoir un avion avec un moteur à pistons ».

Et je rajoute : » Bonjour je m’appelle Shinya Kimura et je suis un génie ».

Lolo
A propos de l'auteur
- Tout ce qui est déglingo, débile, pas tout-à-fait net et qui a deux roues, c'est moi qui l'essaie ! Après quelques années passées à Moto Journal, j'ai décidé de vous raconter l'histoire de la moto en vidéo sous mes propres couleurs !

Avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.