Marrant comme certaines destinations sont ancrées dans le fantasme motard ! Et le Cap Nord , que nous rejoignons en ce moment en Honda Africa Twin depuis Oslo, en fait réellement partie. Une destination magique ! T’imagines toi : 71° 10′ de latitude nord. Rien qu’en le disant tu t’attends à croiser des ours polaires, à braver d’incroyables tempêtes, à rouler avec 30 degrés de gîte pour lutter contre le vent. Tout ça pour atteindre ces fichus 71° 10′ de latitude Nord !

C’est vrai que dit comme ça, c’est onirique. Mais je vais te décevoir sur un petit point de détail ! Car, ce que tout le monde considère comme le point le plus septentrional (au Nord) de l’Europe, ne l’est pas. En réalité ce point se situe à Knivskjellodden (avec un nom comme ça, c’était tout de suite plus compliqué) un cap situé plus à l’ouest et 1 457 mètres plus au nord que le Cap Nord. Mais finalement, c’est le « faux » Cap Nord qui a été choisi pour tenir le rôle principal, en raison de ses majestueuses falaises. Et c’est mieux comme ça. C’est toujours mieux qu’un bête rond-point où il n’y aurait rien d’autre à faire, ni à voir, que de faire demi-tour. T’imagines la déception après tant de projections fantasmagoriques !

Bref, le Cap Nord, c’est un des « must do » ou « must ride » si tu préfères, dans la vie d’un motard. Lors d’un dîner un peu coinços, tu lances « moi, j’ai fait le Cap Nord à moto ». Ça claque, ça pose, ça transporte, ça anime le convive ! Et tu as bien raison. Car la Norvège est juste majestueuse. Des montagnes splendides, des pics abruptes se jetant dans les fjords aux eaux bleues turquoises, aux profondeurs insondables. Et entre tout ça, il a forcément fallu tracer des routes que tu devines viroleuses à l’infini.

Hier, c’était « ferry day » lors de notre trip Adventure Roads. À savoir qu’on s’est enquillé 5 ferries d’affilée, dans la même journée. Tu vas me dire, c’est plus un road trip que vous faites, c’est une régate. Ouais, sauf que ces ferries te donnent accès aux endroits les plus sauvages et inaccessibles, autrement qu’en ferry. Une nature réellement préservée, sans compromis, ni attraction pour les touristes. Tu veux pêcher, tu viens avec ta canne à pêche. Tu veux aller sur l’eau, tu gonfles ton canoë que tu as apporté et tu te démerdes. Tu veux faire de l’accrobranches, bah t’as qu’à grimper aux arbres, à mains nues. Tu veux faire de la moto, pareil.

Une nature sauvage qui nous a amenés hier, jusqu’au fier glacier de Kilvic. Pas un pèlerin. Tu te poses et t’attends que la beauté du lieu te décroches un bon uppercut dans ta face à toi. Quand c’est fait, que tu as la bouche grande ouverte, bah, tu restes comme ça pendant des minutes. Voire des heures si t’es sensible à ce genre de choses. Tu attends que ta mâchoire revienne en position initiale.

Seul petit regret (et là je vais pas me faire que des potes) cette beauté a un prix dans ce pays. Ou plutôt, elle se veut sans concession. Le tout-terrain y est littéralement prohibé. Dommage, on aurait pu tester les aptitudes off road de l’Africa! Mais peut-être que c’est aussi bien comme ça. J’aurais pas aimé qu’un mec en meule vienne me perturber pendant que j’étais bouche bée, face au glacier de Kilvic!

Pour le reste, l’Africa fait sacrément le business ! Je sais que certains crieront au sacrilège mais je kiffe la boite Dct, la transmission à double embrayage! Pars pas en croisade, vieux, le Dct, c’est pas une obligation, c’est juste un choix qu’on te propose. Tu veux, tu prends. Tu veux pas, tu laisses. Moi je prends.

Imagines que pour faire des images, je passes la moitié de la journée avec une caméra dans la main. En l’occurrence dans la main gauche, sinon en lâchant les gaz, c’est dur d’avancer. Mais là, tu vois, je peux faire mon taf sans m’occuper de la boite ! L’autre jour, on descendait d’un col où il neigeait et où la route glissoullait pas mal. Au lieu de freiner à chaque virage, je me suis amusé à me ralentir sur le frein moteur, en rentrant les rapports au pouce gauche. Magique de douceur, et d’efficacité. Mieux le fait de ne pas toucher au frein avant évite le transfert de masses et de joue au cheval à bascule !

Faut que je te laisse, le ferry arrive sur les îles Loffoten, un autre endroit sans équivalent au Monde ! Ce soir, rendez-vous pour un petit live (j’espère que ça va marcher

#adventureroads 2017
#africatwin
@atoc-moto.com

CAP NORD EN AFRICA TWIN : Kilvic / Lofotten

| Ça sent le vécu, Cap nord en Africa Twin, histoires vraies | 0 Commentaire
Lolo
A propos de l'auteur
- Tout ce qui est déglingo, débile, pas tout-à-fait net et qui a deux roues, c'est moi qui l'essaie ! Après quelques années passées à Moto Journal, j'ai décidé de vous raconter l'histoire de la moto en vidéo sous mes propres couleurs !